• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

Cauchemar de copine

M.-F. B., dimanche 21 janvier 1996
Le Matin-Genève

La première BD alternative éditée par B.ü.L.b. Comix, «Sûre», raconte l'histoire de deux copines, une belle plante et une petite moche. Celle-ci, si peu sereine, toujours hésitante, empoisonne la vie de l'autre jusque dans ses rêves. Nicolas Robel, alias B.ü.L.b. Comix, n'a pas choisi les aventures mises en scène par Alex Baladi au hasard. «La trame est légère, mais elle est tout aussi intéressante que le dessin. J'ai eu un coup de cœur.» A 21 ans, cet étudiant en sérigraphie de l'Ecole des arts déco se lance dans l'édition «système D». Un coût minimum est assuré par des auteurs genevois bénévoles. L'argent gagné est aussitôt réinvesti dans la BD suivante, format comics américains. Les cent premiers exemplaires de «Sûre» sont disponibles pour 10 francs à la librairie Papiers gras. Nicolas Rebel prévoit déjà une deuxième édition, en anglais celle-là.