• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

B.ü.L.b: dix ans d’indépendance

La maison d’édition genevoise fête ses 114 titres. Fers de lance de son catalogue, les minis 2 [w], bichromie sur un support en accordéon, réunissent des auteurs d’ici et d’ailleurs.

Michel Rime, samedi 30 juin 2007
24 heures, L’ABC’BD

B.ü.L.b pour bulb, ampoule en anglais. Mais aussi B.ü.L.b pour bandes dessinées utopiques à lire dans son bain. La petite maison d’édition flirte avec le gag de potaches, mais ses productions se vendent dans les bonnes librairies du 9e art de France, Belgique, Canada, Etats-Unis et Suisse. Le concept est né dans la tête de Nicolas Robel, qui en a fait un élément de son diplôme de la Haute Ecole d’arts appliqués de Genève, il y a plus de dix ans. La production poursuit son cours, Nicolas n’en suit plus, il en donne à ses deux enfants. Ce qui semblait un rêve d’ado reste une formidable entreprise artisanale non lucrative et indicatrice de talents.
Au menu de cet éditeur atypique, de curieux formats carburant aux watts. Le 2 [w], le mini, sorte de leporello BD en bichromie, mesure 35 x 45 mm fermé. Il est plié manuellement et se vend par boîte de cinq. C’est une sorte de manifeste de la découverte graphique. La collection réunit un aréopage d’expérimentateurs connus et inconnus, genevois, américains, français ou japonais. Le box set M réunit les Américains Chris Ware et John Porcellino, l’Espagnol Max, le Parisien Philippe Peti-Roulet et Nicolas Robel lui-même. Une grande cuvée.?

Internationalisme et poésie
Les séries 25 [w] et 40 [w] alignent chacune sept titres. L’internationalisme et la poésie restent de mise, les couvertures sont sérigraphiées et l’intérieur en offset. Tout le travail d’impression et de reliure mérite l’arbalète du swiss made. Pour le dessert — les becs à sucre se les préparent maxi — existent les X [w], dont la hauteur peut dépasser les vingt centimètres. L’éditeur promet encore du 15 [w], très expérimental, qui a de la peine à voir le jour.
«Pour trouver des auteurs, explique Nicolas Robel, j’ai toujours mélangé mes connaissances en illustrateurs avec le monde du design. Ça marche au coup de cœur et nous aimons décloisonner le monde de la bande dessinée. La collection 2 [w], c’est un peu faire ses pompes le matin pour rester en forme. Je reste à l’affût des dessinateurs qui m’intéressent.» Les tirages ne dépassent pas les 1000 exemplaires. Les ventes payent l’impression. L’éditeur bénévole ne reçoit aucune subvention et se félicite de sa liberté. Dix ans, ça se fête!

La fête de B.ü.L.b comix se déroule à l’ex-Usine Kugler samedi 30 juin dès 15h avec le groupe lausannois Honey for Petzi et des projections de films d’animation.