• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

B.ü.L.b comix

Jérémie Martinez, avril 2010
Kiblind, LIVRE | BD | REVUE (pp. 36-37)

Les éditions B.ü.L.b COMIX mettent en boîte depuis plus de 10 ans des auteurs de BD venus du monde entier. Cette maison d’édition indépendante genevoise s’est ainsi fait remarquer par le micro format des ses parutions à l’allure soignée, directement issues du radicalisme DIY (Do it Yourself). V, le dernier né de la collection 2 [w] vient de paraître. C’est bon, c’est dans la boîte.

L’histoire commence toujours de la même façon, inexorablement. Flânant dans les allées étroites d’une jolie librairie qui sent bon la lavande, votre regard se pose sur une petite chose jonchée sur la banque de la caisse. Cette boîte d’à peine trois centimètres sur quatre sur laquelle est inscrite l’énigmatique formule «2W - Set V» attire votre attention, pour ne plus la lâcher. Jusqu’à l’achat compulsif. À l’intérieur de ce petit réceptacle en carton, cinq mini bandes dessinées toutes de bichromie vêtues. Dépliées, elles prennent la forme d’un accordéon de onze volets, soit 22 pages d’illustrations. Têtes d’ampoules À l’origine de ces êtres de petite taille, les éditions B.ü.L.b COMIX créée à Genève en 1996 par Nicolas Robel. Ce graphiste et illustrateur indépendant, ancien élève de l’actuelle HEAD de Genève, fut rejoint en 2002 dans l’aventure par Mathieu Christe, spécialiste en typographie et collectionneur de disques. À eux deux, ils ont conceptualisé le système B.ü.L.b: «Le «B» pour bande dessinée, le «ü» pour ütopique et enfin le «L» et le «b» sont, pour conclure que les éditions B.ü.L.b proposent des Bandes dessinées ütopiques à Lire dans son bain. Pourquoi ütopique? Pour expliquer les buts considérés peut-être comme démesurés d’une petite maison face à un marché impitoyable. Ütopique, pour justifier les ambitions (sans limites?) d’une édition qui ne possède peut-être pas les moyens de les réaliser. Mais ütopique aussi parce qu’elle tente d’une manière détournée d’y parvenir. «À lire dans son bain» enfin, ne signifie pas que les albums sont à l’épreuve de l’eau, mais vient ajouter une note incongrue dans la signification globale». Clair et limpide comme l’eau de sa baignoire avant de s’y plonger. Profitant de la magie anglo-saxonne (bulb signifie ampoule dans la langue de Wayne Rooney), Nicolas et Mathieu ont donné à chaque collection le nom du wattage d’une ampoule (2 [w] / 25 [w] / 40 [w] / X [w]), le format évoluant en fonction de la puissance.

La prononciation de “bulb” varie selon les personnes et leurs connaissances de la langue anglaise. Après avoir tout entendu en passant par [boulb], [beulb] ou bien encore [bulb], je décidais de jouer sur le paradoxe de sa signification et de son pays d’origine.

Selon le diktat de la sempiternelle et respectée doctrine du Do It Yourself, les publications sont toujours imprimées en bichromie, à 1 000 exemplaires maximum sans retirage afin de gérer les coûts et les stocks, et conserver le principe artisanal. Pour la collection 2 [w], le pliage et l’emboîtage sont ainsi entièrement réalisés par leurs petites mains. En ce qui concerne la charte graphique, tout est basé sur le système DIN ISO 216 (série A). Le tout en totale autonomie financière, logique à partir de laquelle découle une véritable liberté éditoriale basée sur la découverte et l’expérimentation, au croisement de l’illustration, de la BD, et de l’art contemporain. Dans la collection 2 [w], les éditions B.ü.L.b COMIX ont publié jusqu’à aujourd’hui 22 boîtes, soit 110 artistes. Selon le principe de l’alphabet, il y en aura au total 26. V venant de paraître, il ne vous reste donc plus que W, X, Y et Z pour vous rattraper.