• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

Le secret de B.ü.L.b comix: passion, conviction et savoir-faire

Matylda Levet-Hagmajer, décembre 2010
Vivre à Genève nº 38, pp. 10-11

Les éditions B.ü.L.b comix proposent depuis 1997 des «Bandes dessinées ütopiques à Lire dans son bain». Rencontre avec le fondateur, Nicolas Robel, et son associé, Mathieu Christe, qui produisent des livres atypiques, selon leurs envies et dans un esprit de proximité, domestiquant les contraintes avec créativité.

Passion pour la typographie, l’illustration, le papier, les objets, les problèmes à résoudre, ou plutôt les astuces, pour la classifi cation. On met tout ensemble et cela donne une petite maison d’édition d’art séquentiel, comme elle aime à se nommer, indépendante jusque dans son manifeste militantiste qui révèle un véritable état d’esprit: do it yourself - pliage et emboîtage sont ici faits à la main; affranchissement des modes et des effets hit parade; tout bénéfi ce fi nancier est injecté dans de nouveaux projets; chaque collection est pensée en fonction de la perte de papier minimale et du procédé d’impression initial: la photocopie; pas de réimpression des livres épuisés; tout est imprimé à Genève, etc. On compte environ 120 auteurs de tous horizons au catalogue des coups de coeur de Nicolas Robel et de Mathieu Christe. La volonté éditoriale s’oriente vers le poétique, toujours accessible.

Solide expérience
La passion comme moteur, donc, la conviction comme carburant et beaucoup de savoir-faire comme outil. Nicolas Robel et Mathieu Christe sont tous deux issus de l’ancienne Ecole supérieure d’arts appliqués où ils ont acquis une formation de communicateur visuel, et ils peuvent se prévaloir d’une solide expérience dans le graphisme. Chaque livre est travaillé comme un objet précieux, servi par une connaissance profonde des mondes de l’encre et du papier. «On peut faire beaucoup avec peu, la qualité réside dans les détails.» Il est vrai qu’ici le hasard est maîtrisé; le fil ininterrompu de la réflexion remonte aux années d’enfance, celles de Nicolas Robel, dont les journées passées à construire des cabanes ou des caisses à savon sur le modèle Bugatti fi gnolées jusqu’au dernier trait de peinture ont été cruciales dans l’apprentissage de la débrouillardise.

Une méticulosité à toute épreuve
Un doigté qui se perpétue aujourd’hui, doublé d’une méticulosité à toute épreuve – la démonstration des livres pliés à la main fait place à une discussion sur les encres plus ou moins noires de certaines photocopieuses – qui se soldent par un résultat à mi-chemin entre le livre d’artiste et la bande dessinée, le tout à prix abordable.

Une ambiance de laboratoire d’idées
Autre rapport au passé: les racines punk et l’influence de la mouvance hardcore straightedge du milieu des années 80 qui font régner un esprit label sur B.ü.L.b comix. Nicolas Robel se revendique d’un mélange de culture européenne et Nord américaine que l’on retrouve dans le nom même de la maison d’édition. A l’origine B.ü.L.b vient de l’anglais «bulb» — ampoule. L’image de l’ampoule nous amène tout droit vers l’«Eurêka», l’idée, la solution. Comme tout acte de création sous-tend une part d’inconscient, l’ampoule renvoie également aux lectures d’enfance du fondateur de B.ü.L.b comix. Nicolas Robel était fan de Filament, petit robot à tête d’ampoule qui assistait l’inventeur Geo Trouvetou dans les bandes dessinées de Picsou. Les deux associés travaillent précisément dans une ambiance de laboratoire d’idées où l’on prend le temps de bien faire les choses. Sommet de la cohérence, les différentes collections éditées par B.ü.L.b comix se classent en watts: 2 [w], 25 [w], 40 [w] et X [w].