• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

Cinq BD à lire sur le pouce

Eric Loret, mercredi 21 mars 2012
Libération, Culture

Les jolies mini-boîtes BD des Suisses de B.ü.L.b. comix (un peu plus que d’allumettes) continuent. On en est à Y (une numérotation qui a l’inconvénient de finir à Z) avec Charles Burns, It’s Raining Elephants, Xavier Robel, Aisha Franz et Mat Brinkman. Pas de colle ni de ciseaux, on plie la boîte et on y enfourne les cinq petits livres dépliants et exclusifs, faits main. “Dont Cut Up, Random Fragments 1977-1979” de Burns, un «journal de bord entrecoupé d’images, photos photocopiées, croquis et dessins». Ça s’achète en ligne (1).

(1) www.bulbfactory.ch