• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

Micro-format

Vincent Gerber, samedi 12 mai 2012
Le Courrier, LeMag, culture

Pour sa boîte «Y», l’avant-dernière de la série des 2wBOX, BüLb Comix s’offre un invité de choix. L’Américain Charles Burns, auteur underground de Black Hole, s’est prêté avec bonheur au jeu du récit sur papier dépliant pour la maison d’édition genevoise. Sa narration reprend une période de sa vie d’adolescent, style journal intime, entrecoupée d’images de BD. Le rendu graphique est du plus bel effet, l’artiste s’est donné de la peine et ça se voit. Autre réussite, celle réalisée par It’s Raining Elephants. Ces Lucernois se sont penchés de façon imagée sur le contact de l’enfant avec certains personnages «hors normes» de son entourage. Poétique. Ailleurs dans la boîte, un autre Américain, Mat Brinkman, fracasse les crânes dans un récit d’assaut de morts-vivants. Enfin, le Genevois Xavier Robel (déjà publié chez BüLb) et l’Allemande Aisha Franz viennent compléter cet ensemble d’oeuvres originales, réunies dans un support qui ne l’est pas moins.