• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

Alex Baladi, entre bande dessinée dégingandée et édition éclairée

Ce jeune Genevois est le dessinateur de B.D. qui monte et, comble de chance, il trouve un éditeur qui se

Alain Croubalian, samedi 20, dimanche 21 janvier 1996
Journal de Genève et Gazette de Lausanne, Culture

Les personnages d'Alex Baladi sont sinueux et dégingandés; comme leur auteur. Ce jeune Genevois, créateur de bande dessinée à l'allure échevelée, suit un chemin très personnel dans Ie monde des bulles depuis une demi-décennie. Il participe tout d'abord à l'aventure du magazine romand Sauve Qui Peut et édite parallèlement deux albums chez les éditeurs du coin, AtoZ: Monsieur Cru en 1992, puis Comment Devenir en 1993. Suivent des publications dans divers fanzines français: Le Psikopat Illustré, Le Cheval Sans Tête, P.L.G., sont autant d'opuscules, attentifs à la qualité de leur contenu. Cette reconnaissance hexagonale ne fait pas enfler l'ego de Baladi. Au contraire, pour s'astreindre à une publication régulière, autant par défi que pour l'émulation, le dessinateur projette de publier lui-même sept numéros de Toujours Content, bande dessinée de poche. Tous les trois mois, on a vu apparaître ce fascicule de 40 pages orné des arabesques très poétiques de Baladi, distribué gratuitement.
Baladi finance le projet à coup de soirées de soutien qu'il organise dans différents cabarets nocturnes, notamment des squats: «J'ai déjà trois soirées à mon actif, et la prochaine se déroule samedi 20 à la Cave 12. Je tire habituellement 500 exemplaires de Toujours Content, ce qui me revient environ à 900 francs.» Le septieme et dernier numéro a vu le jour vendredi en même temps que Sûre, un nouveau petit album, édité à Genève en série limitée.

Un nouvel éditeur de B.D.
Sûre paraîtra chez Bülb Comix, un tout jeune éditeur de bande dessinée à Genève, dont c'est la première publication. BüLb Comix est tenu par Nicolas Robel, dessinateur néophyte, qui s'inspire de la tradition américaine underground. Nicolas Robel tentera de sortir des petits albums avec d'autres auteurs genevois comme Reumann, Julien ou Max. Et il compte même faire distribuer sa collection par le circuit underground américain. Pour Alex Baladi, la musique d'avenir est tout aussi réjouissante. Pour le Festival d'Angoulême — le plus grand festival de bande dessinée français qui a lieu du 25 au 28 janvier — les Editions Mosquito de Grenoble éditeront un nouvel opus intitulé Contes Maison. C'est une des premières bandes dessinées à paraître chez Mosquito, plutôt porté sur les livres théoriques et les monographies consacrées à des bédéistes en vue. Belles perspectives...
Soirée Toujours Content, samedi 20 dès 20 h., Cave 12, boulevard de la Tour 12, Genève, tél. 022 / 320 97 70.