• vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure
  • vignette coupure

La BD lilliputienne fait la fête en jouant au ping-pong

Philippe Muri, mercredi 23 août 2017
Tribune de Genève, Culture

La maison d’édition genevoise B.ü.L.b. comix célèbre ses 20 ans de manière originale

L’entier de leur catalogue tient sur une affiche format mondial, visible actuellement dans les rues de Genève. 157 livres publiés, tous reproduits dans leur dimension originale. «Une jolie contrainte de graphiste», commentent en souriant Nicolas Robel et Mathieu Christe, les deux patrons et uniques employés des Editions B.ü.L.b. comix. Spécialisée dans la bande dessinée d’auteur, «de la BD pour gens curieux», comme ses concepteurs aiment à la définir, la petite structure indépendante genevoise célèbre ses vingt ans d’existence avec des réjouissances originales et décalées.
Une partie de ping-pong contre les tauliers de B.ü.L.b. comix, ça vous
tente? Vendredi et samedi, Nicolas Robel et Mathieu Christe fournissent les raquettes et défient le visiteur. En cas de victoire (mais ils sont redoutables à ce jeu-là), on gagne un livre édité par les
deux lascars. Autre must: le «concert à vélo» donné dimanche par le dessinateur genevois Ibn Al Rabin, aussi habile à la guitare qu’en deux-roues. Pour finir en beauté, un apéro sirop-tartines.

Du sur-mesure raffiné

Attention, prière de s’essuyer les doigts avant de manipuler les livres exposés. De véritables petits bijoux, intégralement conçus à Genève par un duo d’artisans passionnés. «On fait du sur-mesure raffiné», glissent dans la conversation Nicolas et Mathieu, à la tête d’un ensemble d’ouvrages souvent minuscules – à peine plus de trois centimètres sur quatre – glissés par paquets de cinq dans des boîtes en carton au design soigné. De la BD pour Lilliputiens. Sur le principe de l’alphabet, vingt-six «2WBOX», tirées chacune entre 600 et 800 exemplaires, ont ainsi vu le jour au fil du temps.
Livres-objets, les albums de la collection 2 [w] ont permis aux nombreux auteurs invités d’expérimenter de nouvelles voies, créant parfois des lectures simultanées entre le recto et le verso, ou jouant sur la transparence des pages. Dessinateur lui-même, Nicolas Robel figure au catalogue, au côté notamment des Genevois Wazem, Frederik Peeters, Georges Schwizgebel, Alex Baladi, Helge Reumann, Nadia Raviscioni et Isabelle Pralong. Côté pointures internationales, on notera la présence des Américains Chris Ware et Charles Burns, ainsi que des Français Avril et Petit-Roulet. Du beau linge.

Pas de subventions

Découpés et pliés à la main lors de soirées entre copains, ces leporellos miniatures constituent la carte de visite des Editions B.ü.L.b. comix. L’aventure a pris fin en 2013. «Avec la boîte estampillée Z, on a clos notre programme éditorial. On était arrivés au bout de nos recherches», racontent Robel et Christe, d’une même voix. Sans réclamer de subventions, avec la ferme volonté de demeurer totalement indépendants, le duo a tracé son chemin dans la jungle de l’édition, sans perdre d’argent. «Nous avons publié tous nos livres en réinvestissant les bénéfices des ouvrages précédents.»
Résistant à la contrainte d’éditer un certain quota d’albums par année – une condition sine qua non pour rester présent sur les étals de nouveautés des libraires – B.ü.L.b. comix l’a jouée outsider, tout en apportant un soin maniaque à la production de ses bouquins. «On n’a jamais recherché le coup éditorial», soulignent ses responsables, désormais investis dans des projets personnels, menés parallèlement à leurs mandats de graphistes. Nicolas Robel s’est lancé dans l’édition de «bülbooks», des manuels mêlant dessins, photos et textes dans l’esprit des vieux Guides Michelin. Après une première parution centrée sur la danse contemporaine, l’intéressé fourbit un guide de promenades avec l’artiste plasticien genevois Jérémie Gindre. Mathieu Christe, lui, édite Footnotes, une revue en anglais, spécialisée sur la typographie et le dessin de lettres. Prochaine livraison fin septembre.
Dans un coin de leur atelier, pas loin de la batterie de concert sur laquelle se défoule Robel de temps en temps, les compères ont entreposé les stocks issus de B.ü.L.b. comix. L’avantage des petits formats, c’est qu’ils prennent peu de place. «On n’a jamais mis de livres au pilon», annoncent fièrement les deux éditeurs. Tout ce qui reste de leur production sera disponible lors des festivités organisées de jeudi à dimanche. Avec cet avantage: «Le livre n’a pas de date de péremption.» Tellement vrai…

B.ü.L.b. comix 20 ans, du jeudi 24 au dimanche 27 août, Espace Témoin, rue des Vieux-Grenadiers 10, bâtiment G, 2e étage supérieur.

légende photo (Georges Cabrera): Mathieu Christe et Nicolas Robel dans leur atelier, à l’intérieur de l’ancienne friche industrielle de la SIP, à Plainpalais.